Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 15:45

Le mouvement mené depuis deux ans par l'ex-ministre de l'environnement Marina Silva, a été porté sur les fonds baptismaux à Brasilia le 16 février, sous le nom de Réseau de la Durabilité.

 

Quelques 1700 personnes, parmi lesquelles des militants, des fondateurs, et des idéologues, étaient présentes au lancement de ce Réseau qui souhaite être rapidement reconnu comme un véritable parti politique – même si l'idée est justement de ne pas être un parti politique conventionnel. Basé sur l'utilisation d'internet comme outil fondamental d'action politique et centré sur la question de la durabilité, l'objectif du Réseau est de rassembler, avant septembre 2013, les 500 000 signatures nécessaires à sa reconnaissance en tant que parti.

 

Brasília - A ex-senadora Marina Silva fala no lançamento de seu novo partido. Foto José Cruz/Agencia Brasil (CC BY 3.0)

Brasília – L'ex-sénatrice au lancement de son nouveau parti. Photo de José Cruz/Agencia Brasil (CC BY 3.0)

 

Ce mouvement s'est formé sur internet, dans la continuité de la campagne présidentielle de Marina Silva sur les réseaux sociaux en 2010. Aux élections qui ont suivi, elle a obtenu presque 20 millions de voix, sous la bannière du Parti des Verts (PV), ce qui lui a assuré la troisième place et a entraîné un second tour auquel le Parti des Travailleurs (PT) ne s'attendait pas, pensant remporter ce scrutin haut la main dès le premier tour, avec la victoire de Dilma Roussef.

 

La candidature de Marina Silva à la présidence de la République aux élections de 2014 dépend donc de la capacité de ce Réseau à exister en tant que nouveau parti avant octobre 2013, ce qui dépend non seulement des signatures recueillies, mais aussi de la publication de statuts [en portugais, comme les liens suivants] et de leur approbation par la justice électorale. Le Manifeste Politique qui tient sur cinq pages a été divulgué à l'occasion du lancement du Réseau de la Durabilité, et il est l’œuvre des idéologues et fondateurs, Heloísa Helena, João Paulo Capobianco et Walter Feldman.

 

Captura de ecrã do website http://brasilemrede.com.br/

Capture d'écran du site web BrasilEmRede.com.br

“Ni majorité, ni opposition”

 

Sur Internet, les commentaires qui ont fait suite à la nouvelle, dans leur ensemble peu favorables à l'initiative, critiquent le fait que le mouvement de Marina Silva se déclare “ni dans la majorité ni dans l'opposition”. Ce commentaire de Carlos Afonso Quintela da Silva est emblématique de cette position:

[A Rede de Sustentabilidade] Irá “pescar” aqui e ali afiliados nas outras legendas. Certamente os insatisfeitos. Ou seja mais uma legenda para reunir os oportunistas e deserdados pelos seus ex-correligionários. Vai ser a cara de tantos outros já existentes.

[Le Réseau de la Durabilité] Va partir “à la pêche” aux voix de militants d'autres partis. Certainement des insatisfaits. C'est donc un parti de plus qui réunira les opportunistes et ceux qui ne sont plus en odeur de sainteté dans leur propre parti. Copie conforme d'autres partis existants.

 

On peut cependant percevoir, que suite à l'émission Roda Viva du 18 février, dans laquelle Marina Silva a saisi l'opportunité d'éclaircir un certain nombre de points concernant le mouvement, et en particulier, celui de n'être “ni majorité, ni opposition”, les commentaires sur internet sont devenus plus équilibrés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires