Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 17:25

Le Brésil a prévu d'investir 50 milliards de dollars au cours des dix prochaines années pour développer la filière de l'éthanol, dont il est déjà le premier exportateur mondial, a annoncé, lundi 6 juin, le responsable brésilien du secteur.

 

1532741_3_7890_le-ministre-des-mines-et-de-l-industrie.jpg

La demande mondiale d'agrocombustibles et "la pression croissante de la société pour des énergies non fossiles" vont soutenir le développement du secteur au Brésil, a déclaré le président de la filière brésilienne sucre-éthanol, Marcos Jank, lors de l'ouverture du troisième sommet de l'éthanol à Sao Paulo. Il a souligné qu'à cette fin le Brésil prévoyait d'investir 80 milliards de reais (51 milliards de dollars) pour construire cent trente nouvelles usines au cours des dix prochaines années.

 

"AVOIR L'UNE DES SOURCES D'ÉNERGIE LES PLUS PROPRES DU MONDE" ?


Le Brésil est le premier exportateur mondial d'éthanol et le deuxième producteur mondial derrière les Etats-Unis, qui le produisent à base de maïs. Cependant, l'éthanol brésilien souffre de problèmes de "régularité dans l'approvisionnement et de stabilité des prix" et doit "devenir plus compétitif dans la chaîne productive", a souligné M. Jank. Le responsable a assuré que des "possibilités immenses de croissance" existaient sans provoquer de déforestation ni concurrencer la production alimentaire, deux des principales critiques faites à l'éthanol.

 

Le ministre des mines et de l'énergie brésilien, Edson Lobao, a annoncé de son côté la création d'un plan sur dix ans, qu'il n'a pas détaillé, pour encourager la production d'agrocarburants, ce qui permettra au Brésil "d'avoir l'une des sources d'énergie les plus propres du monde", selon lui.

 

D'après M. Lobao, grâce à l'utilisation d'éthanol au lieu d'essence dans les voitures brésiliennes depuis 1975, le pays a évité de rejeter 960 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère. Actuellement 13 millions de véhicules "flex" fonctionnent indifféremment à l'éthanol et à l'essence au Brésil. Au cours des dix dernières années, la part du pétrole comme source d'énergie y a chuté de 45 % à 37 % tandis que celle de l'éthanol a grimpé de 18 %.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires