Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 16:46

 

Le Brésil enregistrera la meilleure récolte e céréales et soja de son histoire sur la période juillet 2010-juillet 2011, avec 153 millions de tonnes, a annoncé mercredi le ministre de l’Agriculture Wagner Rossi. Cette récolte record est dûe essentiellement à la hausse de la production de soja, de riz, de coton et de haricots et à de meilleures conditions climatiques. Elle marque une hausse de 2,6% sur la période 2009-2010 où elle avait atteint 149,2 millions de tonnes. La production de soja devrait atteindre 70,1 millions de tonnes (+2,1%), celle de riz 12,8 millions de tonnes (+10%), celle de haricots 3,6 millions de tonnes (+13,6%) et celle de coton 1,9 million de tonnes (+63%), a indiqué le ministère.

 

bresil_limongi.jpg

 

 

Les volumes affichent ainsi une hausse de 2,6% par rapport à la période 2009-2010 durant laquelle ils avaient atteint 149,2 millions de tonnes.

 

A  la hausse des prix des aliments pointé du doigt par les agences de l'ONU, tel que la FAO. "Nous produisons a un bas coût un produit d'excellente qualité que nous mettons sur le marché à un prix juste", a ainsi martelé le ministre. "Il n'est pas juste que, quand les choses vont bien pour le Brésil, pour la première fois, les pays riches veuillent limiter les prix de nos produits. Ce n'est pas nous qui mettons (en vente) le produit cher, c'est la spéculation financière qui est entrée sur le marché", a affirmé le ministre. Quoi qu'il en soit, précisons le Brésil est désormais le principal exportateur mondial de protéines animales (viandes) et végétales (soja). Rappelons par ailleurs que grâce à des réformes récentes, le droit à l'alimentation est devenu un des droits sociaux garantis par la constitution brésilienne. Il est entériné par la loi brésilienne pour l'alimentation et la sécurité nutritionnelle. Une législation distincte exige que 30% des produits alimentaires utilisés dans les établissements scolaires soient achetés auprès des exploitations agricoles familiales.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires