Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 20:35

 

 

Les deux grands organismes onusiens de lutte contre la faim, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), ont récompensé lundi le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, pour ses programmes sociaux auprès des plus démunis. Sous ses deux mandats, la malnutrition a reculé de 70 % et la mortalité infantile de 47 %.

 

 

bolsa.jpg

 

 

 



Le principe est simple. Le gouvernement alloue une allocation de 30 € en moyenne aux familles les plus pauvres. Pour certains parents, les travailleurs des plantations de canne à sucre par exemple, cela peut représenter un doublement du revenu mensuel. En échange, ceux-ci s’engagent à scolariser et vacciner leurs enfants, à participer aux examens prénatals, aux cours de formation professionnelle, à des programmes d’alphabétisation…

60 millions de bénéficiaires

Aujourd’hui, plus de 12 millions de familles bénéficient de la Bolsa Familia. L’allocation profite à environ 60 millions de Brésiliens, soit près du tiers de la population totale du pays.

« Lula est l’un des rares chefs d’État à avoir mis en place des filets de sécurité pour les pauvres, note Ambroise Mazal, spécialiste de la faim au CCFD-Terre solidaire. Mais il n’a pas réussi à s’attaquer aux causes structurelles de la malnutrition, notamment la redistribution des terreset le soutien aux agricultures familiales qui reçoivent cinq fois moins d’aide des autorités que le secteur de l’agro-business.

BOLSA_FAMILIA_baixa-3-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

sarko_lula.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires