Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 15:27

Selon Terry Gou, Président fondateur de Foxconn, qui a déjà 5 usines au Brésil, ces investissements devraient créer en 5 ans, 100.000 emplois et prévoient la construction d’une « ville intelligente » où sera installée une unité de production de iPads et où seront logés les employés.

 

Le fabricant taïwanais Foxconn, principal sous-traitant d’Apple, souhaite investir 12 milliards dans le pays.

 

 

 

 

Un projet stratégique pour le Brésil

Ce projet est prioritaire pour le gouvernement brésilien, car il s’agit, en fait, de faire du Brésil un des rares fournisseurs mondiaux en matière de fabrication de semi-conducteurs et d’écrans d’affichage électronique en verre (display), secteur largement dominé aujourd’hui par les pays asiatiques, comme le Japon, la Corée et la Chine.

Si le projet prévoit, lors de la première étape de production, que les composants seront importés, à terme, dans une seconde étape, et selon une exigence du Brésil, 80% de ces composants devront être fabriqués sur place. Ce transfert de technologie permettra au Brésil d’entrer sur un marché à haute valeur ajoutée.

Conscient de l’enjeu en cours, le Brésil vient de procéder à une nouvelle classification tarifaire des "tablais" (tablettes) ce qui a permis de diminuer la charge fiscale qui pénalisait ce type d’équipement au niveau des droits d’importation et de leur fabrication.

 

 

foxconn_au_bresil_negocie_ses_conditions.jpg

 

Un projet traité au plus haut niveau

Interrogée par la presse sur ses intentions d’investissements au Brésil, la Direction Générale de Foxconn demeure réservée et se contente d’affirmer que le Brésil est un pays riche en ressources naturelles, un marché en plein de développement et que ce pays est stratégiquement positionné pour répondre à la demande des marchés d’Amérique Latine en pleine expansion.

Mais de nombreuses réunions ont lieu à Brasilia entre le gouvernement brésilien et la Direction de Foxconn et le projet avance.

Les autorités brésiliennes négocient actuellement l’envoi, en Asie, de 300 ingénieurs qui seront formés sur place. En échange, le Brésil s’engage à faciliter la venue d’ingénieurs chinois qui devront accompagner le début des opérations de production des équipements, en particulier de celle des tablettes. Pour faire face à un risque de manque de main d’œuvre spécialisée, le gouvernement est à la recherche de partenariats avec des institutions et des entreprises privées.

 

Une décision politique

Aloixio Mercadante a affirmé, il y a quelques jours, lors d’un séminaire organisé par la Fédération des Industries de São Paulo (FIESP), que si aucune décision n’a été adoptée sur le lieu où sera construite la « ville intelligente », quelques exigences ont été formulées par Foxconn à ce sujet.
Ainsi, le local choisi devra avoir une superficie de 50 km2, une bonne infrastructure logistique, une grande disponibilité d’accès à l’internet à haut débit et au réseau électrique. Enfin il devra se trouver à proximité d’un aéroport international.

Le choix de ce local va faire l’objet d’intenses tractations politiques, tant au niveau de l’Etat, qu’au niveau municipal. Les Etats de São Paulo, notamment Jundai (où Foxconn a déjà une usine) et du Paraná ont les faveurs des spécialistes en raison de leurs infrastructures.

 

Les négociations entre le Brésil et Foxconn sont donc loin d’être terminées. Les parties concernées évitent de commenter le sujet au motif que les discussions en cours englobent des données confidentielles.
Mais les récentes mesures adoptées par le Brésil, dont la nouvelle classification tarifaire des tablettes et l’envoi d’ingénieurs brésiliens en Asie, semblent confirmer que les choses avancent dans la bonne direction.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires