Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 16:17

Le gouvernement brésilien a annoncé mercredi des coupes budgétaires de 30 milliards de dollars en 2011 afin de freiner l'inflation, mais elles ne toucheront ni les programmes sociaux ni les investissements dans les infrastructures.

 

Le gouvernement de la nouvelle présidente Dilma Rousseff, qui a pris ses fonctions le 1er janvier, s'est engagé à réduire les dépenses publiques notamment pour contenir l'accélaration de l'inflation.

 

1477721_3_62a3_le-gouvernement-de-dilma-rousseff-a-promis.jpg

 

"Nous supprimons tous les encouragements fiscaux qui ont été faits pour soutenir l'économie brésilienne en 2009 et 2010 quand, en raison de la crise mondiale, le gouvernement a procédé à des exemptions (d'impôts), a accordé des subventions et a augmenté les dépenses", a expliqué le ministre des Finances, Guido Mantega, lors d'une conférence de presse à Brasilia.

 

Ces coupes correspondent à 1,2% du Produit intérieur brut (PIB) du Brésil que le ministre a évalué cette année à 2.500 milliards de dollars.

 

Elles se concentreront sur les dépenses publiques et toucheront "tous les ministères", a dit M. Mantega.

 

La ministre du Plan Miriam Belchior a précisé que "nous faisons des coupes dans les dépenses en maintenant les programmes sociaux et les investissements".

 

Elle a assuré que "il n'y aura aucune coupe" dans le programme phare d'accélération de la croissance (PAC) qui prévoit d'énormes investissements dans les infrastructures.

 

"Nous continuerons à encourager les investissements", a également souligné Guido Mantega.

 

Le ministre des Finances a dit que l'ajustement annoncé par le gouvernement vise à "assurer la poursuite de la croissance durable" de l'économie brésilienne.

 

Cette annonce a été saluée par les analystes des marchés qui ont souligné qu'elles étaient nécessaires après la forte augmentation des dépenses publiques les deux dernières années dans la première économie d'Amérique latine.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires