Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 11:46

Si les bonnes idées transcendent les frontières, celle-ci le fait à bicyclette. Ou plutôt, à Bicyclothèque [en portugais], un vélo qui transporte une petite bibliothèque à travers la métropole brésilienne de São Paulo.

 

Il s'agit d'une façon innovante et dynamique d'encourager la lecture, notamment chez ceux qui vivent dans la rue, car les bibliothèques exigent en général une pièce d'identité et un justificatif d'adresse pour prêter des livres, ce que n'ont pas les sans domicile fixe.

 

L'initiative de la Bicyclothèque est née de ce besoin même et s'est gagné le soutien des habitants, médias et entreprises de São Paulo. En août 2012, cela fait un an qu'elle distribue des livres et encourage la lecture.

The Bicicloteca at Praça da Sé, São Paulo. Photo from GreenMobility on Flickr (CC BY-NC 2.0)

La Bicyclothèque sur la Praça da Sé, São Paulo. Photo de GreenMobility sur Flickr (CC BY-NC 2.0)

 

Un bibliothécaire de 61 ans, Robson Mendonça, qui a vécu dans les rues de São Paulo, enfourche la Bicyclothèque. La lecture du roman de George Orwell La ferme des animaux a été l'étincelle qui a tout changé, et fait basculer son horizon en prouvant que la lecture transforme la vie.

 

Robson Mendonça garde sa voie ouverte pour que d'autres puissent la suivre, parcourt les rues avec les vendeurs de la revue Ocas [en portugais], déjà présentée ici dans ce billet, ou par le Movimento Estadual da População em Situação de Rua (Mouvement d'Etat pour la population dans la rue), conduit par Mendonça et les défenseurs de centaines de SDF.

 

La vidéo ci-dessous [en portugais] montre la Bicyclothèque en action à São Paulo:

 

 

 

 

L'opération fait partie des activités de l'Instituto Mobilidade Verde (IMV) [en portugais], une association pour des moyens de transports alternatifs et durables dans les villes. Par courriel, son président, Lincoln Paiva, en a retracé les débuts :

A Bicicloteca é um movimento independente que nasceu em diversos lugares do mundo com o objetivo de chegar onde as bibliotecas tradicionais não chegam e da forma mais simples e barata possível. A bicicloteca dos Moradores de rua nasceu depois de um encontro que eu tive com o Robson Mendonça, ex-morador de rua que saiu das ruas depois de ter lido “Revolução dos Bichos”. O instituto doou a primeira bicicloteca e depois vieram outras doadas pela iniciativa privada.

La Bicicloteca est un mouvement indépendant qui a émergé en divers endroits de la planète, avec pour objectif d'aller là où les bibliothèques traditionnelles ne vont pas, et de le faire de la façon la plus simple et la moins chère. La bicyclothèque pour les sans-abri est née de ma rencontre avec Robson Mendonça, un ancien habitant de la rue qui l'a quittée après avoir lu “La Ferme des Animaux”. L'institut a apporté la première bicyclothèque et les suivantes ont ensuite été données par l'initiative privée.

 

En un an d'existence, la Bicyclothèque a effectué plus de 107.000 prêts sans la moindre paperasse, puisant dans un fonds de plus de 30.000 livres. En ce moment, l'Instituto Mobilidade Verde s'attelle à superviser le projet et son extension à d'autres associations qui aimeraient l'adopter. La bicyclothèque prête aussi des ouvrages en Braille aux malvoyants, organise des activités sur les places publiques et des promenades historique [en portugais] à travers les rues.

Logomarca do projeto, publicada no Flickr do GreenMobility sob licença Creative Commons BY-NC 2.0

Le logo du projet, GreenMobility sur Flickr (CC BY-NC 2.0)

 

Tout ce travail a eu un effet positif, et, preuve de sa reconnaissance, l'IMV et l'initiative Bicicloteca ont été sélectionnées pour le Prêmio Cidadão Sustentável (Prix Citoyen Durable) [en portugais] dans les catégories Environnement et Culture.

 

Même dans l'adversité, qui aurait pu mettre fin à l'opération, la ville de São Paulo unanime a montré son bon vouloir et son respect. En septembre 2011, la bicyclothèque a été volée, mais la forte répercussion dans les médias locaux a favorisé la récupération de l'engin. L'épreuve a été transformée en mobilisation sur Movere [en portugais], une plate-forme en ligne de financement participatif. La vidéo ci-après a été utilisée pour recueillir 12.000 reais en vue de fabriquer deux bicyclothèques :

 

L'innovation ne s'arrête pas là : la bicyclothèque amène aussi partout où elle va un accès Internet gratuit alimenté à l'énergie solaire [en portugais]. Et pas seulement pour les sans-abri. Sans restrictions, la bicyclothèque démocratise l'accès à l'information, les loisirs et la culture pour tous, travailleurs et étudiants.

 

Au Brésil, partout où elle va, la bicyclothèque porte le message qu'un livre peut changer une vie. Une idée avec laquelle l'organisation Bibliothèques sans Frontières, par exemple, rend possible la lecture pour les personnes en situation de précarité de Haïti, en montant des bibliothèques mobiles au service de la population locale. Les bibliothèques ne sont pas à court d'initiatives imaginatives.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires