Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 16:16

La Coupe du Monde 2014 est encore loin. Mais certains Brésiliens, principalement les plus pauvres, subissent déjà les effets secondaires de la compétition. Les habitants d’une favella, délogés voici peu, ont tenté de faire entendre leur voix hier lors du tirage au sort des qualifications.

 

 

 

Le pays est déjà en  Epleins préparatifs pour accueillir son Mondial. Et voit dans cette compétition une opportunité unique, qui devrait rapporter plus de 70 milliards de dollars à son économie. Mais cette Coupe du Monde suscite aussi des inquiétudes parmi la population.

 

Au centre du mythique stade Maracana, pas encore de pelouses mais un ballet de pelleteuses et de camions. Les travaux ont du retard mais le Brésil l’assure : tout sera prêt. Pas question de louper cet événement. Il en va de l’image du pays.

« Notre prétention, c’est de profiter de l’organisation de la coupe pour présenter au monde entier, un nouveau Brésil », indique Alcino Rocha, conseiller spécial football du ministère des sports. « Un Brésil qui se préoccupe de justice sociale, de respect de l’environnement, du maintien de sa démocratie. Ce sera une formidable opportunité pour promouvoir cette image. »

Les plus pauvres pâtissent encore

Mais ce beau discours officiel ne convainc pas Antonieta. Comme 320 de ses voisins, elle a été délogée de sa favella, un quartier pauvre de Rio, en partie rasée pour y construire une route.

« Pour nous, ici, qui sommes pauvres, la Coupe du monde et les jeux olympiques, ça ne nous apporte vraiment aucun bénéfice », glisse-t-elle. « Ils sont arrivés chez nous de façon très agressive. Ils nous ont dit : demain, on détruit vos maisons. Ils m’ont indemnisée 20 000 euros. C’est une somme misérable. On ne peut rien acheter avec ça. »

 

Pour dénoncer tous les effets négatifs de la Coupe du monde, une manifestation s’est déroulée ce samedi, à quelques mètres de la prestigieuse marina où a eu lieu le tirage au sort, coup d’envoi de ce mondial 2014. Sans véritablement parvenir à détourner les objectifs des caméras du monde entier.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires