Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 11:30

Navigation

 

Le Brésil : Quelques liens commentés si vous voulez aller plus loin

 

(extraits de la rubrique géographie du Café Pédagogique n°77 http://www.cafepedagogique.net/disci/geo/77.php )

 

 

  Sur le site Educnet, une fiche TICE présentée à Saint-Dié en septembre 2006 à pour titre : "L’Amazonie : le front amazonien est-il un exemple de développement agricole ?". La problématique choisie, "en quoi le front pionnier brésilien est-il un modèle original de développement agricole ?", permet de faire une étude de cas en seconde sur le thème "Nourrir les hommes" en utilisant worldwind, spot et d’autres liens encore. Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux sont au cœur de l’étude présentée par Jackie Pouzin du Lycée Vadepied à Evron.

 

 

http://www2.educnet.education.fr/sections/histgeo/im_pdf-histgeo/fig06331/File

 

 

  Sur le site de l’académie de Rennes, une étude de cas sur le Brésil pour le chapitre de seconde "Nourrir les hommes" propose des cartes, des textes universitaires, des liens internet en bas de page, et un plan à suivre intéressant : Quelle situation alimentaire ?, Une production croissante et Nourrir tous les Brésiliens ?

 

 

http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/hist_geo/ResPeda/AgriAmLatine/nourrir.html

 

 

  Trois présentations PowerPoint

 

 

* La présentation courte et simple, le "Brésil, la diversité comme identité" permet d’envisager l’étude de la diversité des territoires brésiliens mais aussi les principales inégalités avec le MST et celui des sans-abris.

 

 

http://coursenligne.sciences-po.fr/2004_2005/bresil/power_point/c_milani.ppt

 

 

* Celle de Marie-Françoise Fleury et de Hervé Théry permet de faire un vaste tour du Brésil contemporain à travers ses problématiques actuelles. De très riches documents sont offerts en ligne sur le site de l’académie de Rouen (attention 48Mo)autour de trois parties : Le pays du dynamisme, Le pays des inégalités et Quelles perspectives pour le XXIe siècle ?

 

 

http://hist-geo.ac-rouen.fr/site/article.php3 ?id_article=44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview de Hervé Théry, Directeur de recherche au CNRS, professeur invité à l’Université de Sao Paulo et auteur de nombreux ouvrages (voir la bibliographie et la sitographie à la fin de ce dossier)

 

 

1- Quels ont été les changements majeurs des problématiques sur l’étude du Brésil ces dernières années ? Quels sont les principaux champs scientifiques d’investigation en géographie concernant le Brésil aujourd’hui ?

 

 

Je ne crois pas qu’il y ait eu de changement majeur, seulement un accent plus fort mis sur la question des inégalités sociales et des effets des programmes destinés à les réduire. Un changement toutefois dans les études menées ici, les Brésiliens commencent enfin à se comparer à d’autres pays, notamment la Chine et l’Inde, et à sortir de la fascination pour le « Premier Monde », comme ils disent fréquemment. Dans le même ordre d’idées, les études environnementales sont de plus en plus liées aux perspectives du changement global.

 

 

2- Les documents d’accompagnement du programme de Terminale L et ES indiquent que « Rapidement étudié, l’exemple du Brésil (2 à 3 heures) est l’occasion d’analyser la manière dont les inégalités de développement peuvent se manifester spatialement à l’échelle d’un État important du Sud. Ces contrastes, qui doivent être à la fois décrits et expliqués, peuvent se lire à l’échelle régionale et à l’échelle intra-urbaine. ». Quels sont les aspects essentiels qu’il vous semble devoir mettre en valeur pour parvenir à une étude sérieuse et intéressante de cet espace ? Comment caractériser au mieux les différenciations socio-spatiales à l’intérieur même des principales métropoles brésiliennes ?

 

 

Vaste question, que j’étudie depuis plus de trente ans sans en venir à bout... C’est que les inégalités sont la trame même du modèle brésilien de développement : entre régions (Nord et Nordeste / Sud- et Sudeste, auxquels le Centre-Ouest s’intègre de plus en plus), puis entre parties plus ou moins développées de ces régions, des États qui les composent, entre les quartiers des villes, etc. C’est surement un bon fil conducteur pour comprendre le Brésil, mais il faut le dérouler avec patience à toute une série d’échelles, et comprendre comment s’est monté et perpétué ce système. Heureusement les professeurs de géographie sont aussi professeurs d’histoire, car les clés sont historiques et je crois qu’il ne fait pas hésiter à remonter aux racines coloniales et esclavagistes.

 

 

3- Même question pour les programmes du collège qui indiquent qu’en cinquième : « L’étude porte sur l’importance des ressources du pays et les contrastes régionaux. Les inégalités sociales sont présentées à travers les déséquilibres de la répartition des terres et les problèmes liés à la croissance urbaine. » Ces élèves doivent avoir compris l’essentiel de ce qui est demandé en 4 à 5 heures. Comment de façon beaucoup plus simple qu’en terminale leur enseigner l’importance de ces problématiques ? L’image et plus particulièrement la photographie peut-elle être la voie privilégiée pour aboutir à un enseignement plus concret ? (je fais ici référence aux nombreux documents PowerPoint que vous avez mis en ligne ainsi que les photos mises en ligne sur Clio-Photo en juillet).

 

 

Á mon avis (mais il y a bien lontemps que je n’ai pas enseigné dans un collège), par des exemples localisés soigneusementy analysés : une région agricole où se cotoient latifundio et minifundio (dans le Nordeste peut-être, ou en Amazonie), une ville moyenne (Londrina par exemple). Et oui, bien sûr la photo (avec la carte et les modèles graphiques) sont des supports essentiels, c’est bien pourquoi je fais et diffuse les images auxquelles vous avez la gentillesse de vous réferer.

 

 

4- Le problème essentiel auquel tous les gouvernements depuis les années 1950 mais surtout à partir de 1970 se sont confrontés est celui de l’intégration des différents espaces marginalisés ? Est-ce comme vous l’avez écrit récemment avec Martine Droulers dans le livre coordonné par Stéphane Monclaire et Jean François Deluchey, Gouverner l’intégration : les politiques nationale et internationale du Brésil de Lula, les réseaux sont la clé de cette intégration ou bien les plans gouvernementaux ou transnationaux (Transaméricaine, barrage d’Itaipu, ...) peuvent contribuer au développement des marges brésiliennes ? Dans ce contexte n’y a-t-il aucune perspective possible pour le Nordeste ?

 

 

On a dit que le monde où nous vivons est de plus en plus réticulaire et de moins en moins aréal, que les réseaux comptent désormais plus que les mailles adminsratives et politiques. À mon avis c’est une idée séduisante mais fausses, les réseaux ont toujours existé (par exemple la Route de la Soie) et innervé (ou non) les régions qu’ils traversent (ou évitent). Pour un lieu donné - et les habitants qui y vivent - il est vital de se « placer » par rappports à eux, d’en tirer parti ou d’en diminuer les effets négatifs. C’est particulièrement vrai au Brésil où les situations sont fluides, les rentes de situations souvent remises en question : la région natale de ma femme, dans le nord-ouest de l’État de São Paulo, occupée pour la première fois dans les années 1920 (mis à part bien sûr une - faible - présence indienne) a déjà changé cinq fois de « vocation naturelle » (café, élevage, sucre, oranges, sucre à nouveau) , au gré des changements des marchés mondiaux et de des modes de transport (chemin de fer, puis route, puis voie navigable).

 

 

5- L’étude du développement durable est une réalité incont[...] pour qui le développement durable est présenté comme une donnée incontournable pour les nouveaux agriculteurs brésiliens se démarquant ainsi des méthodes culturales de leurs familles ? Est-ce une réalité ?

 

 

Oui, naturellement, l’Europe entière tiendrait à l’aise dans l’Amazonie brésilienne, il y a de la place pour toutes sortes de mises en valeur, y compris la préservation totale d’espaces de réserve. Avança Brasil est fini depuis 2002, c’était le programme du 2e mandat de Fernando Henrique Cardoso. Lula l’a mis de côté en arrivant au pouvoir en 2003 et lancé le programme Amazônia sustentável (Amazonie durable), ce qui montre bien qu’il a au moins adopté le terme. Mais à vrai dire je ne vois pas beaucoupde changements, si ce n’est l’avancée apparemment inexorable du front pionnier : en Amazonie comme ailleurs les politiques du gouvernement Lula ont été marquées par un réalisme économique qui l’a amené à ne pas changer grand chose aux modes de « mise en valeur » (ou en coupe réglée) dominants.

 

 

6- Pour finir, je voudrais vous faire réagir en tant que géographe mais aussi d’habitant de Sao Paulo sur la toile de Anselm Kieffer. http://www.tate.org.uk/servlet/ViewWork ?cgroupid=999999[...] Représente-t-elle une réalité quelconque pour vous ?

 

 

Sans aucun doute, la suffocation devant un objet urbain tellement massif qu’il nous effraie. Mais j’y ajoute personnellement une admiration pour son dynamisme, un étonnement devant sa capacité a fonctionner quand même, toujours à la limite du chaos mais toujours vivant, jour et nuit, année apres année.

 

 

7- Quels sont vos projets d’écriture actuellement ? Quels enjeux géographiques souhaitez vous mettre en valeur dans vos futurs écrits, enseignements ou conférences ?

 

 

Une recherche sur le travail esclave, une étude comparée sur la pression sur les forêts suburbaines à São Paulo et Mumbai (ex-Bombay), un atlas de São Paulo, et toujours les fronts pionniers (en l’occurrence celui du soja dans le Nord du Mato Grosso). Le Brésil reste un champ de recherche inépuisable, un laboratoire infini de dynamisme territorial. Et laboratoire pour laboratoire celui-la est plus vaste et plus beau que n’importe quelle « paillasse » - même dans ses aspects les plus sordides - et les Brésiliens sont des « cobayes » tellement sympatiques et chaleureux ...

 

 

Un grand merci à Hervé Théry qui a fait preuve de disponibilité et d’une gentillesse sans égale.

 

 

Cartographie et photothèque :

 

 

  Cliophoto :Le site de l’association les Clionautes fournit 30 photos sur le Brésil. Elles sont libres de droit et viennent de la collection personnelles d’Hervé Théry. Une comparaison sur les formes urbaines mais aussi sur les structures agraires (avec une photo qui propose l’achat de plus de 25 000 hectares) sont ainsi réalisables. http://cliophoto.clionautes.org/category.php ?cat=368

 

 

  Atelier de cartographie de Sciences Po : Dans le cadre de l’Année du Brésil en France l’Atelier de cartographie de Sciences Po a réalisé, avec une équipe de 30 spécialistes brésiliens et français de différentes disciplines coordonnée par Marie-Françoise Durand, un CD-Rom « Brésil, la diversité comme identité » qui rassemble 110 photos commentées, 27 textes, 43 cartes et graphiques et 15 interviews vidéo. Une partie des cartes et des graphiques est en ligne divisés en quatre thème principaux : Diversité spatiale : les dynamiques des territoires et les enjeux du développement, La diversité sociale et l’importance des inégalités, La diversité du rapport au monde et La diversité culturelle : un modèle pour le monde ? . Une partie de ces cartes sont des éléments retravaillés de l’Atlas du Brésil, qu’Hervé Théry a publié avec Neli Aparedida de Mello à La Documentation française en 2004. http://www.sciences-po.fr/cartographie/dossiers/bresil2005/index_bresil2005.html

 

 

  L’Atlas du Mercosur : Sur un des sites de l’ENS, Martine Droulers, hervé Théry et al. ont mis en ligne des cartes tout à fait intéressantes sur le Mercosur par des entrées thématiques : L’organisation d’un grand espace, Une intégration en mouvement, Le Mercosur et le Monde et Les dynamiques des territoires. Chaque thème donne accès à plusieurs sous-parties comprenant de nombreuses cartes (téléchargeables en pdf). Un tour cartographique complet du Mercosur permettant de mieux replacer le Brésil dans un contexte d’intégration régional. http://mercator.ens.fr/ atlas/index.htm

 

 

  Le site de Frédéric Monthé nous offre une carte de synthèse sur le "Brésil : terre de contrastes et d’inégalités".

 

 

http://f.monthe.club.fr/Cartographie/Bresil/Bresil_terre-de-contrastes.htm

 

 

Divers :

 

 

  Site en portugais, espagnol et anglais donnant des statistiques essentielles sur le Brésil. On y apprend, entre autre, que la population actuelle du Brésil est de 187.342.884. http://www.ibge.gov.br/

 

 

  Exposition virtuelle à l’ENS : Une exposition virtuelle hébergée par l’ENS qui fait le pendant d’une exposition réelle qui s’est tenue en 2003. Des photos viennent compléter un ensemble fort intéressant composé de vidéos de présentation téléchargeables et de fichiers sur l’exposition (en pdf). http://www.diffusion.ens.fr/bresil/

 

 

- Un oeil sur la planète : Peut-on encore ignorer le Brésil ? Le Grenier de la planète, Du rêve à la réalité... sur Lula, Amazonie à tout prix .. autant de reportages qui permettent d’avoir une approche différente de ce pays-continent. Les vidéos sont en ligne donc directement utilisables et illustrant les cours de cinquième seconde voire terminale. http://info.france2.fr/encadres/11187597-fr.php

 

 

  Etudier une FTN brésilienne : le géant pétrolier Pétrobras (en portugais, espagnol et anglais). Une carte interactive de ses implantations mondiales et régionales permettent de saisir l’intérêt d’une étude approfondie. http://www2.petrobras.com.br/portal/ingles/AtuacaoInternacional.htm

 

 

  Le site de Jean-Yves Martin, docteur en géographie qui a soutenu une thèse en 1998, "Identités et territorialités dans le Nordeste brésilien le cas du Rio Grande do Norte". Il propose un état des lieux du Brésil à ses anciens élèves sous le prisme de la réélection de Lula il y a quelques jours : http://www.jy-martin.fr/

 

 

Revues et mises au point scientifiques :

 

 

Conférences :
  Inégalités socio-spatiales et recompositions territoriales au Brésil, une conférence de Bernard Bret, professeur à l’Université de Lyon III. A noter un schéma intéressant sur "L’effet triangulaire (schéma de B. Bret, d’après les travaux de Celso Furtado)" et une dernière partie qui permet de bien comprendre l’importance de l’intégration régionale "Mercosul et les effets de fragmentation territoriale".

 

 

http://hist-geo.ac-rouen.fr/site/article.php3 ?id_article=5029

 

 

  Sur le site de l’Académie de Clermont, une conférence pédagogique de Bernard Bret sur : « Le président Lula mobilise contre la faim au Brésil : le Programme Faim Zéro ». http://www3.ac-clermont.fr/pedago/histgeo2/inspection/cr/faimaubresil.pdf

 

 

  Un compte-Rendu d’une conférence de Marie-Françoise Fleurie sur l’Amazonie : "L’Amazonie, un paysage forestier ? un paysage naturel ? ". De nombreuses cartes ponctuent les points clés de son intervention.

 

 

http://hist-geo.ac-rouen.fr/site/article.php3 ?id_article=177

 

 

  Réforme agraire et transformations sociales au Nordeste brésilien Benoît de l’Estoile (ENS), Christian Baudelot (ENS) et Lygia Sigaud (université fédérale de Rio de Janeiro. On peut télécharger les fichiers audio et vidéo de cette conférence qui s’est tenue en 2003.

 

 

http://www.diffusion.ens.fr/index.php ?res=conf&idconf=172#

 

 

Revues :

 

 

  Les comptes rendus du Mensuel de l’Université a pour dossier "Le Brésil, grande puissance ?" en référence à la journée du 17 novembre 2005 à l’Université de Cergy-Pontoise consacrée à cet Etat-continent. Denis Rolland, professeur à l’Université de Strasbourg, insiste sur les représentations du Brésil mais aussi s’interroge sur la réalité de la puissance brésilienne à l’aune de la mondialisation et aux potentialités de son futur.

 

 

http://www.lemensuel.net/comptes-rendus.php ?id_article=185

 

 

  Le Numéro 37 de la revue porte sur "Les inégalités socio-économiques au Brésil". On y trouve une bonne cartographie illustrant parfaitement les principaux indicateurs. A la lumière des données nouvellement accessibles, il cherche à donner des réponses plus éclairantes sur les aspects complexes et contradictoires des dynamiques territoriales brésiliennes et des clivages sociaux qui affectent ce pays. On y trouve des articles de Martine Droulers et Hervé Théry.

 

 

http://www.revues.msh-paris.fr/modele2/nospebook2.asp ?id_nospe=93&id_perio=56

 

 

  Mappemonde : * Futebol et hiérarchies urbaines au Brésil : Cet article d’Hervé Théry tend à montrer les rivalités entre les principales villes du Brésil. Les capitales des Etats fédérés l’emportent toujours sur les autres villes. La clé de compréhension n’est pas économique mais sociale « Tout se passe comme si pour avoir un bon score, il fallait non seulement de l’argent (pour payer les salaires mirifiques des joueurs) mais aussi une société très divisée, où la masse des pauvres constitue à la fois le vivier de joueurs de talent qui cherchent dans le football une voie d’ascension sociale et la foule des supporters dont l’enthousiasme « porte » l’équipe dans les bons et les mauvais jours. » Les cartes proposées peuvent servir à illustrer un cours sur les différenciations socio-spatiales en terminale.

 

 

http://mappemonde.mgm.fr/num9/articles/art06103.html

 

 

* La vague déferlante du soja brésilien, article d’Hervé Théry, nous propose de nous expliquer pourquoi « on a donc assisté à un déplacement massif du centre de gravité de la zone du soja, puisque près de 2 500 kilomètres séparent Santo Ângelo (Rio Grande do Sul), la commune qui occupait en 1977 le premier rang national pour la production de soja, de Sorriso (Mato Grosso), qui occupait le même rang en 2002 ». Le déplacement vers le Mato Grosso pose des problèmes importants en terme de fret et donc de réseaux de communication (voir pour aller plus loin l’article sur ces réseaux de communication mais aussi d’informations dans le livre « Gouverner l’intégration : les politiques nationale et internationale du Brésil de Lula »). On peut ainsi illustrer facilement les changements en cours au Brésil.

 

 

http://mappemonde.mgm.fr/num2/articles/art04204.html

 

 

* Les « Inégalités sociales au Brésil » est un article utile à plus d’un titre pour les professeurs. Très succinctement est analysé les différences régionales avec l’IDH et son évolution de 1970 à 2000. Il est extrait de "l’atlas du Brésil"

 

 

http://mappemonde.mgm.fr/actualites/bresil.html

 

 

* Un article très intéressant : « Londrina, de la ville pionnière à la maturité ». L’explosion urbaine mais aussi et surtout les inégalités intra urbaines sont étudiées et permettent d’en faire une étude de cas tout à fait pertinente pour des élèves.

 

 

http://mappemonde.mgm.fr/num1/articles/art04106.html

 

 

Sites  complémentaires :
  Hervé Théry et Neli A de Mello ont mis en ligne certaines de leurs réflexion communes en ligne. De très intéressants articles se trouvent disponibles comme celui sur l’"Évolution de la production de soja et de riz au Brésil, 2001-2002" avec des cartes originales et commentées. Un classement thématique permet une entrée facile dans le site (dans la partie "artigos")

 

 

http://www.atmos.ggf.br/fr/home.htm

 

 

Sites institutionnels :

 

 

  Des informations très précieuses sont disponibles sur le site de l’Observatoire des Amériques. Des chroniques nous permettent de nous interroger sur les changements journaliers du continent mais aussi de voir les forces d’intégrations multiples en cours dans cet espace. A noter aussi des dossiers intéressants (Le Café y reviendra au prochain numéro) http://www.er.uqam.ca/nobel/oda/

 

 

La Chaire Mercosur de Sciences Po constitue le noyau d’un réseau de recherche et de débat autour des problématiques et des caractéristiques des États du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay et Venezuela) et ses pays associés. Cet instrument spécifique de coopération fût créé en septembre 1998 et inauguré en septembre 1999. On y retrouve des publications scientifiques remarquables. http://www.chairemercosur.sciences-po.fr/

 

 

 

 

 

Bibliographie :

 

 


  Hervé Théry : * Hervé Théry (2004) « Le Brésil : changement de cap ? » La documentation photographique, 8042, Paris, La documentation française, 64p. Il fait suite à celui réalisé dix ans auparavant en collaboration avec Bernard Bret.

 

 

http://www.cafe-geo.net/article.php3 ?id_article=617

 

 

* Hervé Théry, Neli Aparecida De Mello, Atlas du Brésil : Dynamiques du territoire Reclus, La Documentation Française, 2004. *Hervé Théry, Le Brésil, Armand Colin, 2005.

 

 

  Martine Droulers : * Martine Droulers, Brésil : Une géohistoire, PUF, 2001 * Martine Droulers, L’Amazonie vers un développement durable, Armand Colin, 2004.

 

 

  Les Comptes Rendus Géo des Clionautes :

 

 

* Katia de Queiros Mattoso, LES INEGALITES SOCIO-CULTURELLES AU BRESIL (XVI°-XX° SIECLES), L’Harmattan, 2006. http://www.clionautes.org/spip.php ?article1091

 

 

* ARNAULD DE SARTRE XAVIER, FRONTS PIONNIERS D’AMAZONIE, CNRS éditions, 2006. http://www.clionautes.org/spip.php ?article1113

 

 

  TDC, Le Brésil, pays en devenir, CNDP, décembre 2004. avec un article en ligne de Martine Droulers.

 

 

http://www.cndp.fr/revuetdc/som885.asp

 

 

  Stéphane Monclaire, Jean François Deluchey (dir.)Gouverner l’intégration : les politiques nationale et internationale du Brésil de Lula, éditions Peppers, septembre 2006.Le livre est en ligne. Il reprend les différents thèmes de la recherche universitaire : insertion au monde (Mercosur, ZLEA...), différenciations socio-spatiales, importance de l’intégration aux réseaux. A lire d’urgence.

 

 

http://www.editionspepper.com/plan_livre_gouv.htm

 

 

  DVD : "Brésil - des hommes et des paysages". Un coffret de deux DVD vidéo pour le collège et le lycée édité au CNDP.

 

 

  Un film : La cité de Dieu. Utile pour étudier les inégalités et la violence de la société brésilienne. Musique originale du groupe Afroreggae. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=45264.h[...]

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez - dans brunomagniez
commenter cet article

commentaires