Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog brunomagniez par : bruno
  •   le blog brunomagniez par : bruno
  • : Blog pour tous les passionnés du Brésil : actualités économiques, sociales et politiques.
  • Contact

Profil

  • bruno magniez

CV

Bruno MAGNIEZ

 
Email : bmagniez@netcourrier.com

 

Docteur en Sciences Economiques

 

Thèse de doctorat Université de Picardie Jules Verne (octobre 2001) :

-          « La place du secteur informel dans l’économie brésilienne : une étude centrée sur le commerce de rue à João Pessoa »
- Thèse sous la direction de B.Lautier, Professeur Université de Paris-I, Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable.

-          Jury de thèse : Philippe Hugon, Jaime Marques Pereira, Christian Azais, Bruno Lautier, Christian Palloix


 

Professeur de Sciences Economiques et Sociales


Recherche

9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 14:36
Des Brésiliennes protestent à Rio de Janeiro (Brésil), le 27 mai 2016, après le viol collectif d'une jeune femme. (ELLAN LUSTOSA / CITIZENSIDE / AFP)

Des Brésiliennes protestent à Rio de Janeiro (Brésil), le 27 mai 2016, après le viol collectif d'une jeune femme. (ELLAN LUSTOSA / CITIZENSIDE / AFP)

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a été officiellement écartée du pouvoir par le Sénat. Le géant d'Amérique latine tourne la page de 13 ans de gouvernement du parti des travailleurs

Certains sénateurs brésiliens savourent leur victoire, ce jeudi 12 mai. Ils viennent de mettre fin à 13 ans de gauche au pouvoir. 55 voix pour, 22 contre. Le Sénat a entériné la décision prise avant lui par le Congrès : l'ouverture d'un procès en destitution à l'encontre de la présidente Dilma Rousseff. Depuis décembre, l'opposition tente de l'évincer du pouvoir. Elle l'accuse d'avoir maquillé les comptes publics pour se faire réélire.

"Un coup d'État"

Les brésiliens ne se sont pas rendus aux urnes, pourtant depuis jeudi 12 mai, c'est le vice-président Michel Temer qui est à la tête du pays. Une promotion qu'il doit au vote des sénateurs en faveur d'une procédure de destitution contre Dilma Rousseff.

Selon Dilma Rousseff, tous ses prédecesseurs ont eu recours à cette pratique sans jamais être inquiétés. Devant la foule venue l'acclamer, elle parle de coup d'État. "Ce processus est un coup d'État. C'est une destitution sans crime. Je n'ai pas commis de crime de responsabilité. Je suis la cible d'une grande injustice", a déclaré Dilma Rousseff.

La présidente destituée est écartée du pouvoir le temps du procès, soit pendant 180 jours au maximum.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno magniez
commenter cet article

commentaires